Titre Brasseur : lancement officiel !

Chère brasseuse, cher brasseur,

Avec un développement soutenu du secteur, les besoins en formation au métier de brasseur se sont accélérés ces dernières années. Après la disparition du CAP d’opérateur de brasserie dans les années 80, Brasseurs de France et le Syndicat National des Brasseurs Indépendants ont souhaité redévelopper une certification professionnelle, adossée à un référentiel de formation qui définit les compétences nécessaires pour un brasseur.

En concertation avec les chambres de métiers et de l’artisanat, les deux syndicats professionnels ont ainsi œuvré ensemble pour donner naissance au titre de brasseur :

  • Un titre professionnel de niveau 3 (équivalent à un CAP/BEP) et de portée nationale qui constitue une reconnaissance d’un niveau de qualification dans un métier. Il sera prochainement inscrit au Répertoire national de la certification professionnelle (RNCP) après une phase expérimentale (2d semestre 2021).
  • Pour les (futurs) chefs d’entreprise  mais également pour les (futurs) salariés de brasseries.
  • Obtention à ce jour par la formation continue ou la validation des Acquis de l’Expérience (VAE) et très prochainement en candidat libre ou par la formation initiale.
  • Après inscription du titre au RNCP, financement possible par votre OPCO

Le titre professionnel de brasseur ne constitue pas un préalable à l’exercice du métier de brasseur qui restera libre d’accès à la demande des deux syndicats professionnels. Ce titre permettra à son détenteur d’accéder à la qualité d’artisan sans attendre 3 années d’exercice professionnel.
Il sera un élément objectif et reconnu pour valoriser les qualifications du brasseur tant vis-à-vis des consommateurs, des administrations que des banquiers et assureurs.

Son positionnement dans la grille des minima conventionnels sera déterminé prochainement.

La formation se déroule en 7 semaines avec 3 fois 1 semaine de cours théoriques et 2 fois 2 semaines de pratique dans une brasserie ayant 3 ans minimum d’activité sur la base des connaissances et compétences définies dans le référentiel ci-joint.
A ce jour, trois centres de formation, validés par le Syndicat National des Brasseurs Indépendants  et Brasseurs de France, sont candidats à la labellisation pour former les candidats :

A l’issue de cette formation (ou de la transmission de leur dossier de VAE ou en candidat libre), les candidats passent un examen final pour valider leur compétences. Cet examen est constitué de quatre épreuves :
1.     Théorie professionnelle / technologique,
2.     Mise en situation professionnelle dans une salle de brassage,
3.     Biérologie / commercialisation
4.     Gestion

Si vous ou l’un de vos salariés est intéressé par ce titre, votre chambre de métiers et de l’artisanat, les trois centres de formation ainsi que les deux syndicats professionnels sont à votre disposition pour toute précision.

Dans un second temps, il devrait également être créé un brevet de maîtrise en brasserie, titre professionnel de niveau 5 (Bac + 2).